Référez un ami
2777 boulevard du Versant-Nord
Publications

Honda vs Toyota : c’est le choc des titans japonais!

Logo de la marque Toyota
Publié le 31 juillet 2020

Lorsque l’on pense ou que l’on envisage d’acheter un véhicule et que l’on veut une fiabilité infaillible, deux marques reviennent souvent : Honda et, bien sûr, Toyota. Et cela se comprend, les deux marques offrent une pléthore de modèles, allant des citadines à l’aise en ville aux VUS les plus imposants et aux véhicules hybrides, en passant par les minifourgonnettes. Par ailleurs, la solidité et la longévité des autos proposées par les deux manufacturiers sont bien sûr excellentes, et nombre de vieux modèles des deux constructeurs arpentent toujours les routes tout en jouissant d’une santé de fer. Ainsi, pour celui voulant acquérir une auto neuve que l’on pourrait qualifier de quasi indestructible, à condition de respecter l’entretien, et qui offrira de nombreuses années de bons et loyaux services, le choix s’avère ardu. C’est pourquoi Ste-Foy Toyota, votre concessionnaire Toyota de référence à Québec non loin de Lévis, vous aide à y voir plus clair en vous disant dans ce comparatif Honda vs Toyota pourquoi privilégier une Toyota!

Musée de la marque Toyota

Honda, une entreprise intimement liée à Toyota, à qui elle doit fortement son ADN actuel.

Débutons ce match Honda vs Toyota en nous penchant sur la plus jeune des deux entreprises : Honda. Dès le départ, le destin de ce constructeur fut intimement lié à celui de Toyota, puisque Tonkai Seiki, firme fondée en 1937 par Soichiro Honda, a produit des segments de piston pour Toyota. Cependant, Tonkai Seiki perdra le contrat avec son rival à cause de la piètre qualité des segments fabriqués. Loin de se décourager, Soichiro Honda entreprend alors la visite de plusieurs usines au Japon pour mieux comprendre les processus de contrôle qualité de Toyota, si bien qu’à partir de 1941, il lance avec succès la production de masse de ces mêmes segments avec une qualité enfin acceptable pour Toyota.

Mais au début de la Seconde Guerre mondiale, le fondateur se voit rétrogradé du poste de Président à celui de Président Directeur Général après la prise de participation de Toyota de 40 % dans son entreprise. Au sortir du conflit, Soichiro Honda vendit le reste de sa compagnie à Toyota, pour fonder le Honda Technical Research Institute en Octobre 1946. Celui-ci sera ensuite liquidé en 1949, pour enfin créer la Honda Motor Co., Ltd. S’en suivront dans les années 1960 la sortie du premier véhicule de production d’Honda (le mini-pickup T360, en août 1963), mais aussi la première sportive de la marque la même année (Honda S500, sortie en Octobre 1963).

Ainsi, les différentes étapes de l’histoire de Honda jetteront les bases de ce que le constructeur est aujourd’hui, à savoir un manufacturier de véhicules pratiques et fiables, dans la veine du T360 en son temps, mais aussi sportifs, avec la S500. Et tout cela bien sûr en s’assurant de proposer des modèles relativement fiables, ce qui n’a rien d’étonnant : Honda a calqué ses standards de qualité sur ceux déjà très élevés de Toyota à l’époque.

Soichiro Honda, fondateur de la marque Honda, noir et blanc

Toyota, un vieux géant pour qui la fiabilité est fondamentale, même dans le secteur de Ste-Foy à Québec

L’histoire de Toyota débute bien avant celle de Honda, puisque Toyota fut fondé le 28 août 1937 par Kiichiro Toyoda. Pour autant, l’épopée automobile de Toyota commença dès 1929 quand le père de Kiichiro, Sakichi Toyoda, revend le brevet de son innovant métier à tisser automatique (le Toyoda Model G Automatic Loom), qui s’arrête quand un problème est rencontré. Le capital généré servira comme fonds pour démarrer les activités de l’entreprise dans l’automobile. Ainsi, dès le départ, un fort degré de contrôle qualité automatisé sera mis en place chez ce qui deviendra Toyota.

Vieille Toyota Corona Wagon, noir et blanc

La production d’automobiles par Toyota débuta ainsi en 1933, avec pour premier modèle la voiture A1. Un camion, le G1, verra le jour dès 1935. Au départ division de l’entreprise Toyoda Automatic Loom Works, celle-ci s’établit en tant que compagnie à part entière dès 1937 sous le nom de Toyota Motor Company. Dans les années 1940 et 1950, l’offre de Toyota se développe sous le nom de Toyopet, avec notamment des modèles pour le transport de passagers (modèle Toyopet SA, Toyopet Crown, Toyopet Master, Toyopet Corona), mais aussi des camionnettes (Toyopet SB, Toyopet Stout). Les efforts de Toyota quant au contrôle qualité de ses produits furent reconnus très tôt, à savoir dès le début des années 1980. Cette décennie fut aussi celle où Toyota s’engagea dans de nombreuses disciplines de sports mécaniques, commençant ainsi à gagner ses galons dans ces dernières. Il en résultera des véhicules mythiques dans les années 1990, comme la Celica, véritable star des rallyes (championne du monde en 1992, 1993, et 1994 en WRC), ou encore la légendaire Toyota Supra de génération A80, produite d’avril 1993 à août 2002, reconnue pour la solidité ahurissante de son bloc moteur face aux préparations les plus folles.

En définitive, Toyota a toujours eu un soucis profond vis-à-vis du quality control de ses produits. Ceci se traduisit dès le départ en recalant des sous-traitants comme Honda s’ils ne répondaient pas aux critères très élevés qui leurs étaient imposés, et ensuite par la démonstration d’une performance et d’une fiabilité à toute épreuve de leur véhicules automobiles en course, mais aussi sur route. C’est d’ailleurs cette préoccupation incessante pour la qualité de leurs véhicules qui a forgé l’extraordinaire réputation de longévité de ces derniers. C’est aussi ce qui a permis à « l’élève » Honda de fixer ses standards en la matière, en apprenant directement auprès de la référence dans le domaine qu’est Toyota.

Kiichiro Toyoda, fondateur de la marque Toyota, noir et blanc

Des gammes analogues pour Honda et Toyota, mais un avantage certain pour Toyota à Ste-Foy.

Actuellement, il ne fait aucun doute que Honda et Toyota se livrent une âpre bataille sur le marché canadien, qui inclue le secteur s’étendant de Ste-Foy à Lévis. En effet, tous deux sont des constructeurs généralistes offrant de nombreux modèles, qui vont du créneau des sous-compactes à celui des fourgonnettes, sans oublier une multitude de VUS et de modèles hybrides. Pour autant, des différences importantes existent, à commencer par la fiabilité. Celle-ci est reste bonne pour Honda, mais Toyota est loin devant. Par exemple, Toyota s’est classée 5e dans l’édition 2020 du très respecté classement sur la fiabilité de J.D. Power. Honda s’est positionnée bien après dans celui-ci, à la 19e position. Ceci en dit long sur la durabilité des véhicules Toyota! Seconde différence de taille à l’avantage de Toyota : le nombre de modèles différents disponibles au catalogue dans la région de la Capitale-Nationale. Le Guide de l’auto recense pour Honda en tout et pour tout 11 véhicules différents au moment de la rédaction du présent article. Toyota? Bien plus, avec un total de 17 modèles d’après les fiches techniques du très respecté site Web du Guide. Ceci implique que vous serez plus à même de trouver un véhicule correspond de plus près à vos besoins!

Voir les modèles Toyota neufs

Pour autant, la différence se fait directement au niveau des modèles proposés, à commencer par la catégorie des utilitaires sport. Et pour ce type de véhicule, aucun doute n’est possible : les VUS Toyota ont clairement l’avantage en matière de prestations. Prenons par exemple pour les deux marques la catégorie des VUS sous-compacts, avec respectivement le Honda HR-V LX 2020 et le Toyota C-HR LE 2020. Ceux-ci représentent les modèles d’entrée de gamme pour les deux constructeurs. Pour autant, le Toyota revendique d’entrée de jeu des spécificités techniques supérieures à son rival, avec notamment un quatre cylindres 2,0 litres qui développe 144 ch (contre 141 ch pour le Honda), pour 139 lb-pi de couple maximum (127 lb-pi pour le HR-V). Le meilleur dans tout cela? Toujours selon le très respecté Guide de l’auto, le C-HR possède un PDSF s’élevant à 23 650 $, contre 24 290 $ pour le Honda!

Toyota CH-R 2020 rouge

Voir les VUS Toyota neufs

Il en va de même avec les deux utilitaires sport phares des deux manufacturiers, les Honda CR-V 2020 et Toyota RAV4 2020 entre Lévis et le secteur de Ste-Foy à Québec. Alors que le VUS compact d’Honda ne propose aucune version hybride, le RAV4 en offre une déclinée en quatre niveaux de finition! La puissance combinée est supérieure à celle de toutes les définitions du CR-V (219 ch pour le Toyota contre 190 pour le Honda), le tout pour une consommation bien plus basse, notamment en ville, ou la variante hybride du RAV4 2020 se cantonne à 5,7 L/100 km, alors qu’il faudra 8,7 L/100 km au CR-V 2020 dans cet environnement. Si l’on continue sur le terrain des véhicules verts, ce sont encore les Toyota hybrides qui maîtrisent le mieux les débats, ne serait-ce encore que par l’abondance des modèles dans la gamme Prius 2020. En effet, celle-ci dispose de six variantes, contre deux seulement pour sa concurrente, la Honda Insight Hybride 2020. La maîtrise de la technologie hybride par Toyota est par ailleurs impressionnante, puisqu’ils déclinent notamment la Prius avec un rouage intégral, alors que l’Insight ne dispose que d’un rouage à traction.

Toyota Prius 2020 bleue

Voir les véhicules hybrides/électriques Toyota neufs

Conclusion : Toyota offre plus de choix, et de meilleures prestations à prix très concurrentiel face à Honda!

Force est de constater dans ce duel Honda vs Toyota que l’élève qu’est Honda, aussi bon soit-il, n’a toujours pas dépassé le maître que représente Toyota, et ce jusqu’à aujourd’hui. S’il ne fait aucun doute que les véhicules du constructeur fondé par Soichiro Honda offrent d’excellentes prestations tout en se montrant fiables, son rival dispose toujours d’une longueur d’avance. Les véhicules Toyota neufs actuels répondront à davantage de profils de conducteurs avec leur offre plus généreuse, le tout avec une fiabilité avérée supérieure et des performances et une efficacité écoénergétique très intéressantes. Ainsi, passez nous voir chez Ste-Foy Toyota, votre concessionnaire Toyota de référence près de Lévis! Nous vous aiderons à choisir la Toyota qui vous correspond le mieux, et ce, au meilleur tarif à Québec. À très bientôt en concession pour vous faire découvrir la gamme Toyota, qui inclut aussi les incroyables Toyota Yaris et Corolla!